museointerno

Pour rejoindre le musée de la Résistance, il faut traverser la localité de Fosdinovo (MS) et suivre la RN 446 en direction de Tendola-Fivizzano sur environ 1,5 km. Au carrefour de la « Foce del Cucco », tourner à gauche en direction de Ponzanello et de Canepari. Le musée se trouve à 100 mètres environ, au lieu dit « Le Prade », sur la droite en surplomb de la route.

Un musée n’est pas un lieu d’accumulation de vieilles reliques poussiéreuses, mais un espace de conservation et d’élaboration de la mémoire historique. La mémoire de la Résistance n’est pas le patrimoine exclusif des partisans : elle appartient à tous ceux qui ont lutté pour survivre, les paysans, les déportés, les femmes. Le musée s’attache non seulement à la résistance armée et à l’opposition politique aux occupants allemands et à leurs alliés, les fascistes, mais aussi à la résistance des civils, aux bombardements, à la famine, aux massacres.
Le parcours proposé conjugue la narration de ces moments tragiques et décisifs pour la liberté et la démocratie en Italie, aux représentations et aux images gardées de ces événements par ceux qui les ont vécus.
Ce musée est donc un lieu de rencontre entre d’une part la mémoire des témoins et protagonistes de ces moments difficiles de l’histoire nationale, et de l’autre des visiteurs impliqués dans le parcours narratif au travers de récits, de vidéos-documentaires et de photographies.
Ce premier exemple de musée de la narration en Italie a été réalisé par la société Studio Azzurro de Milan.

HISTOIRE DU MUSÉE

En 1948, une colonie de vacances d’été a été construite sur un terrain de la Commune de Sarzana (SP), grâce au travail bénévole d’anciens partisans et d’habitants. Dès la fin de la Seconde Guerre Mondiale et jusqu’à l’été 1971, cette structure abrita des milliers d’enfants de la région.

A partir de 1994, à l’initiative de l’Association des Anciens Partisans de Sarzana (ANPI) et en accord avec l’administration communale, il a été décidé de transformer le bâtiment de l’ancienne colonie, désormais abandonnée, en Musée Audiovisuel de la Résistance des provinces de La Spezia et de Massa-Carrara. Les deux provinces, qui appartiennent à deux régions, la Ligurie et la Toscane, ont reçu la médaille d’or de la valeur militaire pour le rôle que leurs population ont tenu dans la reconquête de la liberté et de la démocratie.
Grâce à la contribution d’établissements publics, d’associations et de simples citoyens, le vieux bâtiment a été transformé en monument de paix, dans ce lieu qui fut le théâtre d’affrontements entre partisans, nazis et fascistes, et le témoin de la violence et des massacres subis par une population civile sans défense.
Le musée, inauguré le 3 juin 2000, accueille une installation audiovisuelle et multimédia moderne, qui propose des parcours historiques et d’approfondissement didactique sur la Résistance et sur la construction de l’Etat démocratique en Italie. La visite du musée est un véritable voyage à la découverte de la nature et de l’histoire du lieu, dans un environnement qui rappelle au visiteur la «salita ai monti» des partisans pour la Liberté (expression italienne qui signifie monter à la montagne ou prendre le maquis, pour rejoindre les groupes de partisans).
Le musée Audiovisuel de la Résistance est dédié à la mémoire des commandants partisans Alessandro Brucellaria dit «Memo», Flavio Bertone dit «Walter», et à tous ceux qui ont lutté pour la Liberté.

CADRE

Le musée est immergé dans un bois de châtaigniers séculaires. Sa position surplombante permet, par temps découvert, d’embrasser du regard un vaste panorama allant de Portovenere (SP) et du Golfe de La Spezia aux Alpes Apuanes (MS). Situé dans un lieu de haute valeur symbolique pour la Résistance locale, et qui fut le théâtre de la lutte de Libération, le bâtiment avait été réalisé, sur la volonté des anciens partisans et des anciennes partisanes du lieu, pour servir de colonie de vacances aux enfants du territoire.

PARCOURS DIDACTIQUES

Divers laboratoires didactiques consacrés à la Résistance complètent la visite du musée. Ils sont destinés aux étudiants des écoles primaires et secondaires de premier et deuxième degré et adaptés aux différentes exigences des écoles en termes de temps et de programmes.

RESTAURANT ET MANIFESTATIONS

L’ Association de volontariat «Archivi della Resistenza» gère le musée ainsi que le petit restaurant qui le jouxte. Dans cette espèce de bistrot populaire, on peut déguster des plats de la cuisine paysanne locale, fruits des recherches gastronomiques que le groupe de jeunes spécialistes de l’association mène avec la même passion que celle qu’il dédie à la recherche historique.
La cuisine est à base de produits de saisons typiques de la gastronomie locale, autant que possible à km 0 et respectueux de l’environnement.
La salle de restaurant n’est pas très grande mais elle est accueillante et il arrive encore d’y rencontrer des partisans et des partisanes toujours disposés à raconter leurs expériences et à échanger un mot avec les visiteurs et les hôtes du restaurant. À la belle saison, on peut déjeuner à l’extérieur, à l’ombre des châtaigners.
L’association «Archivi della Resistenza» organise des manifestations culturelles tout au long de l’année et principalement le week-end : concerts, lectures, spectacles de théâtre, présentations de livres, expositions de photos. Elle organise aussi des laboratoires, des séminaires, des rencontres culturelles, historiques et/ou artistiques. Ces inititiaves sont toujours associées à des moments conviviaux à l’enseigne de l’œno-gastronomie.
En été, le MaR accueille le Festival de la Résistance «Fino al Cuore della Rivolta», événement de portée nationale qui mêle musique, théâtre, poésie, projections et débats.

Réservation recommandée
Tél. 329/0099418
0187 680014
info@archividellaresistenza.it